31 juil. 2010

Quoi se mettre sous la dent...

C'est la première fois que cela m'arrive mais je n'accroche à rien cette saison même si j'attendais certains dramas.  Je suivrais probablement Joker et Nihonjin no Shiranai Nihongo en dilettante côté japonais et du côté coréen, j'attendrais la fin de Gumiho : tale of the fox child et Giant pour les regarder avec plus d'attention.

Cependant fin août sonnera le début de Chosun Police 3 (별순검시즌3) et Secret Investigation Record (기찰비록 - Site ) que j'attends avec impatience. Il y a bien sur des séries US ou UK qui m'intéressent comme Identity, Sherlock (conquise par le billet de Livia : ici ) ou Rubicon, cependant je manque de sources et le plus souvent, je finis par abandonner. Alors je me dis que c'est peut-être une période pour se tourner davantage vers le cinéma. Entre la sortie en salle de The Housemaid et la Mostra du film de Venise où seront présents de nombreux films asiatiques dont Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame de Tsui Hark, 13 Assassins de Takashi Miike ou encore Norwegian Wood de Tran Anh Hun, j'ai le sentiment que la rentrée sera plus que prometteuse.

Dans le cas de Detective Dee, il existe une série chinoise 神探狄仁杰前传 - Detective Di Renjie datant de 2009. Le personnage est aussi connu sous le nom de Juge Ti ou Judge Dee. Ce personnage est inspiré d'un ancien officiel (Di Renjie) ayant travaillé sous les dynasties Tang et Zhou. Plusieurs livres écrits par Robert Van Gulik et Frédéric Lenormand le mettent en scène.





De toute façon, rien est perdu. Moins d'appétit pour les séries, plus pour les livres ! J'ai prévu 14 livres pour août et je vais acheter Melancholia pour enfin lire dans l'ordre la trilogie de Ryû Murakami  : Monologues sur le plaisir, la lassitude et la mort. Un programme qui en dit long sur le contenu de Ecstasy, Melancholia et Thanatos. J'embarque aussi un livre ayant pour héroïne Miss Moneypenny, Secret Servant The Moneypenny Diaries, l'assistante de James Bond -en espérant que la critique positive du Daily Mirror soit vraie-. Sinon je me consolerais avec la biographie de Kitano, Kitano par Kitano -si je ne commence pas par lui, ce qui est très mal parti-. Un auteur africain et un indien sont dans le programme m'évitant une lecture seulement anglo-saxonne/asiatique. Je ne sais pas si j'arriverais à bout de ma pile de livres en un mois. Les tentations pourraient bien s'ajouter au fur et à mesure après tout...

Si par hasard quelqu'un connait un auteur de roman policier coréen, je suis preneur !

3 commentaires:

  1. Un peu comme toi, j'ai bien testé quelques nouveautés japonaises de cet été, mais j'avoue n'avoir véritablement accroché à rien. Pour regarder "en dilettante", Tobo Bengoshi, mais sinon... Les deux premiers épisodes de Joker ne m'ont pas vraiment convaincu. Des ficelles trop grosses et mon cerveau qui ne cesse de faire des parallèles peu avantageux avec Dexter me font baisser pavillon.
    Mais j'ai trouvé cette semaine un petit joyau japonais plus ancien de 2007, donc, cela compense (c'est l'avantage d'être encore assez profane en terme de dramas japonais !).

    J'attends Secret Investigation Records avec beaucoup de curiosité, même si ce concept me semble si improbable. La bande-annonce m'intrigue !

    Mais tu as bien raison de profiter du mois d'août pour lire. Avec cette modernisation de Sherlock, de mon côté, j'ai ressorti mes vieux romans en version anglaise du célèbre détective. Les classiques ne meurent jamais. O:-)

    Pour les auteurs policiers coréens, je serais très curieuse d'en découvrir un également ; mais je n'en ai encore jamais croisé. Dans un genre hybride, drame à connotation policière, mais dans un contexte historique, il y a le très intéressant "L'éternel Empire " de Yi In-Hwa. C'est un sageuk en livre. lol. Cela se passe sous Chosun et relate une énigme de l'histoire coréenne : l'assassinat du prince héritier Sa-Do en 1762. Moi qui aime beaucoup les kdramas historiques, c'est vraiment intéressant. Et ça m'a aussi permis de comprendre certaines subtilités non explicités dans les kdramas télévisés en lisant ce livre ! (Enfin c'est une autre histoire.)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu aussi beaucoup de commentaires au sujet de Joker comme le Dexter japonais. Je me demande si les scénaristes l'ont fait exprès ou s'ils n'ont pas réalisé.
    Mais même si ça fait longtemps que j'en regarde, je crois que j'en ai encore beaucoup à découvrir. Mes sources récurrentes se tarissent x_x. Tu parles d'Hagetaka :) ?

    C'est totalement vrai. Il y a des auteurs qui resteront intemporels et puis ils évoquent souvent des vieux souvenirs. Et puis il y a le charme des pages jaunies x).

    Je note le titre de ce livre, ça m'a l'air intéressant ! Ceux qui ont des contextes historiques permettent souvent de mieux appréhender la culture d'un pays et de comprendre certaines subtilités. Je peine toujours pour trouver des policiers mais j'ai découvert récemment le thriller "Your republic is calling you" de Young-Ha Kim; une nouvelle sur un espion nord coréen installé à Séoul avec une vie confortable qui, du jour au lendemain, doit faire des choix radicaux.

    RépondreSupprimer
  3. "Mais même si ça fait longtemps que j'en regarde, je crois que j'en ai encore beaucoup à découvrir. Mes sources récurrentes se tarissent x_x. Tu parles d'Hagetaka :) ?"
    Je parlais bien de Hagetaka, oui. J'ai encore tant à découvrir en la matière, mais je suis contente de mon été japonais. J'en aurais trouvé quelques jdramas marquants !

    Sinon, "Your republic is calling you", je l'ai croisé en VF sous le titre "L'empire des lumières". La lecture du résumé m'avait bien accroché. Je le remonte sur ma liste des prochains achats littéraires si tu le conseilles. D'ailleurs, j'ai vu récemment un film sud-coréen sorti en début d'année sur justement un espion nord-coréen en Corée du Sud, Secret Reunion. Cela me permettra de creuser un peu sur cette voie !

    RépondreSupprimer